Le tchadien Moussa Faki Mahamat a été élu ce lundi  à Addis-Abeba président de la Commission de l’Union africaine (UA) lors des  travaux de la 28ème conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UA qui  se tiennent dans la capitale éthiopienne.  M. Mahamat succède à ce poste à la sud-africaine Nkosazana Dlamini Zuma  qui assurait la présidence de cet organe stratégique de l’UA depuis 2012 et  qui n’a pas souhaité briguer un second mandat.

Cette élection devait se tenir lors du sommet de l’UA, tenu en juillet  2016 à Kigali, mais elle a été reportée au sommet d’Addis Abeba. Le nouveau président de la Commission était en compétition avec quatre  autres candidats. Il s’agit des ministres des Affaires étrangères du Kenya,  Amina Mohamed, du Botswana Pelonomi Venson-Moitoi, de la Guinée Equatoriale,  Agapito Mba Mokuy et du diplomate sénégalais, Abdoulaye Bathily.

Moussa Faki Mahamat devient ainsi la 5ème personnalité élue à ce poste après l’Ivoirien Amara Essy (2002-2003), le Malien Alpha Oumar Konaré (2003-2008), le Gabonais Jean Ping (2008-2012) et enfin Nkosazana Dlamini zuma (2012-2017). Âgé de 57 ans, M. Mahamat était ministre des Affaires étrangères depuis  2008.  Juriste de formation, il a également occupé le poste de premier ministre  entre 2003 et 2005. Il est aussi considéré comme l’artisan de l’entrée du Tchad  au Conseil de sécurité des Nations Unies comme membre non permanent pour la  période 2014 à 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s