Une personne a été blessée par balle et des dégâts matériels ont été enregistrés suite à l’attaque terroriste perpétrée par des individus non identifiés contre deux commissariats de police dans la nuit de lundi à mardi, dans le nord du Burkina Faso, indique un communiqué du gouvernement burkinabè. Dans le communiqué, le ministère de la Sécurité précise qu' »une opération de ratissage est en cours », avant d’appeler les populations au calme et à la sérénité.

Selon la presse, ces attaques ont été revendiquées par Ansarul Islam. Dirigé par le Burkinabè Malam Ibrahim Dicko, le groupe terroriste sévit depuis plusieurs mois dans le nord du Burkina. Il avait revendiqué l’attaque le 16 décembre, d’un détachement de l’armée à Nassoumbou, également dans la province du Soum, qui avait fait douze morts et traumatisé le pays. Cette attaque est survenue pendant le 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), qui attire depuis samedi et jusqu’au 4 mars des dizaines de milliers de cinéphiles, dont de nombreux étrangers, dans la capitale burkinabè, située à 210 km au sud de Djibo, capitale du Soum.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s